8 antibiotiques naturels

antibiotiques-naturels

Les antibiotiques chimiques peuvent avoir un impact négatif sur notre santé. Découvrez une alternative saine et naturelle.

Les antibiotiques sont une catégorie de médicament. Un antibiotique est une substance produite par un organisme, qui a la capacité de détruire, d’inhiber ou de stopper la croissance des bactéries. Un antibiotique possède alors deux actions, une action bactériostatique, c’est-à-dire qui stoppe la croissance des bactéries, l’autre est un bactéricide, c’est-à-dire qu’il détruit ou inhibe les bactéries.

Cependant de nos jours les antibiotiques sont utilisés à tort par les médecins qui les prescrivent de façon habituelle, ce qui peut avoir des conséquences néfaste sur la santé.

En effet, en ce qui concerne la flore intestinale, rappelez-vous que c’est un organe à part entière qui contient une quantité effroyable de bactéries et d’autres micro-organismes. Ces microbes gèrent le bon fonctionnement de l’intestin et possèdent une place précise. Si une bactérie pathogène veut s’y installer, elle ne pourra pas, car elle n’aura pas de « place » attribuée dans l’intestin. En revanche, si l’on prend des antibiotiques, cela va détruire les bonnes au risque qu’elles laissent leur place à de mauvaises bactéries.

Les antibiotiques chimiques que l’on trouve dans les pharmacies sont des armes massives pour les populations bactériennes. Utilisés à tort, ils dérégleront tout le système digestif, pouvant aboutir à des maladies comme la rectocolite hémorragique.

Heureusement, la nature est bien faite ! Elle nous a équipées, pour notre voyage sur terre, d’une multitude d’antibiotiques naturels. Quelle est la différence entre antibiotique naturel et un antibiotique chimique ?
Faut-il vraiment poser la question ?

Les effets secondaires qui sont bien moindres

Pour ce faire, je vais vous lister 8 antibiotiques naturels que vous devriez consommer à la place d’antibiotiques chimiques

1. Le miel de Manuka

Vous connaissez peut-être ce miel qui provient d’abeilles qui pollinisent la Nouvelle-Zélande. Il est associé à la bible et est appelé le « nectar des dieux » par les Grecs. Il a longtemps été considéré comme un véritable médicament dans le monde arabe. Hippocrate, le père de la médecine, l’utilisait pour soigner ses patients, faire cesser la fièvre et traiter les blessures, lésions, ulcères.

Le miel de Manuka est un très bon antiseptique pour toute la sphère ORL, angine, otite … Il est également utilisé pour réparer les tissus infectés. La substance responsable de son action antibiotique s’appelle la Méhtylglyoxal. Il existe une mesure appelée UMF qui signifie Unique Manuka Factor et indique la concentration de méthyle. Cette dernière ne devrait pas être inférieure à 10.

Comment l’utiliser ?

Il suffit de l’appliquer sur des plaies, après les avoir nettoyer bien entendu, mais également sur des brûlures …

2. L’ail

Celui-ci je suis presque sûr que vous le savez, l’ail possède énormément de vertus, dont la plus connue, son effet antibiotique.

On a toujours entendu parler des bienfaits de l’ail et notamment pour ses propriétés antibactériennes. L’ail est une plante médicinale considérée comme un alicament aux propriétés impressionnantes. Utilisé, il y a plus de 5 000 ans pour soigner les maladies, l’ail est, de plus, en plus, reconnu de nos jours pour ses propriétés curatives.

De nombreuses études prouvent le fait que l’ail est un antibactérien puissant et qui pourrait même réussir à détruire les bactéries-là où des antibiotiques chimiques échoueraient, notamment contre le SARM ou MRSA en anglais. Le SARM signifie : Staphylococcus Aureus Résistant à la Méthicilline. Mais le pouvoir de l’ail ne s’arrête pas là. Une autre étude a prouvé que devant l’inefficacité ou la peur d’une résistance des antibiotiques, l’utilisation de l’ail pourrait être une solution. L’ail pourrait également inhiber des bactéries très résistantes pendant une durée de 3 mois.

L’ail est-il seulement un puissant antibiotique ?

Non pas seulement. Je vais vous lister les pathologies ou les troubles pour lequel l’ail est efficace à des degrés variables.

  • Puissant anti-oxydant
  • Anti-cancer (côlon, estomac, poumons, rectum)
  • Equilibre la flore intestinale
  • Débarrasse des parasites intestinaux
  • Anti-rhume, fièvre
  • Anti-inflammatoire
  • Fatigue chronique
  • Anti-maladies cardio-vasculaires
  • Diminution de l’hypertension artérielle
  • Diminution de la glycémie
  • Diminution significative du cholestérol
  • Allié des diabétiques
  • Soulage mal de gorge, aphte, angine …

3. L’Echinacée

Il y a 400 ans, les Amérindiens utilisaient l’échinacée pour lutter contre les infections et traiter les blessures. Des études ont démontré que l’échinacée était capable de diminuer l’inflammation, la douleur et lutter contre les virus.

L’échinacée est également très efficace contre le rhume. En fin 2010 une étude qui a réuni 719 personnes a démontré que cette plante était efficace pour lutter contre le rhume.

Chez les personnes ayant pris de l’échinacée, les symptômes ont duré 1 demi-journée de moins que les autres personnes ayant pris un placebo.

L’échinacée est enfin utile pour traiter les infections urinaires, les infections auriculaires et toutes sortes de blessures.

Comment l’utiliser :

Il existe des pilules, ce qui est plus simple à consommer. Généralement, les comprimés peuvent contenir d’autres plantes afin d’assurer une santé optimale. Vous pouvez également confectionner du thé avec les racines de la plante. Le thé stimulera votre système immunitaire et ainsi luttera contre les infections.

4. Le gingembre

Le gingembre est une plante botanique utilisée depuis des siècles comme épice bien qu’elle soit réputée surtout pour ces propriétés médicinales. Le gingembre est très réputé pour guérir les problèmes gastro-intestinaux, les affections inflammatoires … Le gingembre possède des propriétés anti-inflammatoires puissantes qui sont excellentes pour le traitement des douleurs musculaires et arthritiques. Comme vous avez pu le lire sur l’article le concernant, le gingembre contient des substances que l’on appelle les gingérols, les gingérols sont des antioxydants puissants capables de calmer l’inflammation.

Mais les propriétés médicinales du gingembre ne sont pas seulement bonnes pour les articulations, elles le sont également pour les troubles digestifs tels que les coliques, les nausées, les flatulences et les troubles de la sphère ORL, comme le rhume, l’asthme, et toutes les maladies respiratoires.

Les shogoals et gingérols contenues dans le gingembre sont les principales composantes de certains médicaments.

5. L’huile d’origan

L’asthme, les bronchites chroniques, toutes les affections respiratoires sont très sensibles devant la feuille de la plante d’origan. Elle a souvent été utilisée par le passé à des fins médicales. La plante n’a plus a faire ses preuves, elle est aujourd’hui reconnue pour avoir des propriétés médicinales notamment pour la santé de l’appareil respiratoire.

Le carvacrol, extrait de l’origan a la capacité de lutter contre les parasites, les bactéries et atténuer l’acné.

L’origan peut être pris sous forme de pilule.

6. Le curcuma

Le curcuma est une plante herbacée qui provient d’Asie. Le curcuma contient énormément d’antioxydants. Des études in vitro on indiqué que la curcumine inhibait la prolifération des cellules cancéreuses.

Le curcuma va venir stimuler la fabrication d’enzymes qui aideront le corps à combattre les cellules cancéreuses. En Chine le curcuma est utilisé pour traiter l’inflammation.

Une dose élevée a été administrée chez des personnes souffrant d’arthrose, qui ont remarqué que le curcuma à raison de 2g par jour avait les mêmes effets que l’ibuprofène (800mg/j), sans les effets secondaires du produit chimique bien entendu. En effet pour l’arthrite, la curcumine s’est montrée aussi efficace que le traitement médicamenteux.

Associer du gingembre et du curcuma a toujours été très intéressant au niveau thérapeutique. Très connue depuis la plus vieille époque, l’ingestion de curcuma a été suggérée pour traiter les ulcères de l’estomac, l’indigestion, les maladies cardiaques et virales, mais également bactériennes.

7. L’huile de coco

L’huile de coco est également un antibiotique naturel. En effet, ce sont les graisses saturées contenues dans l’huile de noix de coco qui produisent cette action.

Antibactérien, anti-viral, antifongique, anti-parasitaire et stimulant immunitaire, l’huile de noix de coco est un aliment très puissant qui peut vous venir en aide dans n’importe quelle situation.

L’huile de noix de coco est également utilisée pour les problèmes de peau comme les vergetures, les infections, l’eczéma etc.

Egalement utilisé pour lutter contre les champignons comme le candida albicans et les parasites.

Mieux encore, l’acide laurique serait capables selon certaines publications scientifiques de détruire les microbes qui ne répondent pas aux antibiotiques chimiques.

8. Le citrobiotic

D’après l’étude, l’extrait de pépins de pamplemousse possède une qualité que les antibiotiques (médicaments) ne possèdent pas ! Il est capable de perturber la membrane cytoplasmique des bactéries pathogènes qui libèrent leur contenu. Elles sont donc détruites.

De plus, comparé aux antibiotiques, (médicaments) l’extrait de pépins de pamplemousse ne désorganise pas, ou très peu la flore intestinale de l’hôte. Ce qui est très bénéfique pour ce dernier, car les antibiotiques naturels détruisent tout, même les bonnes bactéries, ce qui peut causer des maladies graves comme la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, ou l’infection par une bactérie appelée Clostridium difficile.

Des propriétés efficaces

– Action antimicrobienne à une concentration moyenne qui correspond à 8 gouttes par verre d’eau.
– Il n’est pas possible de développer des allergies avec ce produit
– Il ne désorganise pas la flore intestinale comme le font les antibiotiques (médicaments)
– Suite à la prise de citrobiotic, la flore intestinale se trouve améliorée
– Il stimule les défenses de l’organisme contrairement aux antibiotiques qui la détruisent
– Il n’est pas toxique.

Source // sante-nutrition

Publicités

C’est l’antibiotique naturel le plus puissant – il tue n’importe quelles infections dans le corps

antibiotique-naturel 2

La formule de base de ce puissant fortifiant remonte à l’Europe médiévale, c’est-à-dire à l’époque où les gens souffraient de toutes sortes de maladies et d’épidémies.

Ce fortifiant est en fait un antibiotique qui tue les bactéries à Gram positif et à Gram négatif. Il dispose également d’une formule antivirale et antifongique puissante, augmente la circulation sanguine et le flux lymphatique dans toutes les parties du corps. Ce remède à base de plantes est le meilleur choix pour la lutte contre le candida.

Ce fortifiant a aidé beaucoup de gens à guérir de nombreuses maladies virales, bactériennes, parasitaires et fongiques et même la peste! Sa puissance ne devrait certainement pas être sous-estimée.

Il peut guérir de nombreuses maladies chroniques ou aiguës. Il stimule la circulation sanguine et purifie le sang. Cette formule a aidé des millions de personnes à travers les siècles à lutter contre la plupart des maladies les plus mortelles. Le secret réside dans la puissante combinaison d’ingrédients naturels de haute qualité et frais!

Pour résumer, ce fortifiant est efficace dans le traitement de toutes les maladies, renforce avec succès le système immunitaire, agit comme antiviral, antibactérien, antifongique et antiparasitaire. Il est d’une aide précieuse dans les infections les plus graves.

Recette du fortifiant

Vous pouvez porter des gants lors de la préparation, en particulier lors de la manipulation des piments, car les picotements dans les mains peuvent être difficiles à supporter. Attention, son odeur est très forte et il peut stimuler les sinus instantanément.

Ingrédients:

  • 700 ml de vinaigre de cidre (toujours utiliser du bio)
  • 1/4 de tasse d’ail finement haché
  • 1/4 de tasse d’oignon finement haché
  • 2 piments frais, les plus forts que vous puissiez trouver (soyez prudent en les nettoyant, portez des gants!!!)
  • 1/4 de tasse de gingembre râpé
  • 2 cuillères à soupe de raifort râpé
  • 2 cuillères à soupe de curcuma ou deux morceaux de racine de curcuma

Préparation:

  1. Mettez tous les ingrédients dans un bol et mélangez les, à l’exception du vinaigre.
  2. Transférez le mélange dans un bocal.
  3. Versez du vinaigre de cidre et remplissez le complètement. C’est préférable que le bocal contienne 2/3 d’ingrédients secs, et de remplir le reste avec du vinaigre.
  4. Fermez bien et remuez.
  5. Conservez le bocal dans un endroit frais et sec pendant 2 semaines. Remuez bien plusieures fois par jour.
  6. Après 14 jours, passez le mélange dans une passoire ou mieux, ajoutez une gaze pour bien extraire le jus.
  7. Utilisez le reste des ingrédients secs dans les préparations alimentaires.

Votre fortifiant est prêt à l’emploi. Vous n’avez pas besoin de le garder au réfrigérateur. Il durera longtemps.

Astuce supplémentaire: vous pouvez également l’utiliser dans la cuisine – mélangez le avec un peu d’huile d’olive et utilisez le comme sauce à salade ou dans vos ragoûts.

Dosage:

  1. Attention: la saveur est très forte!
  2. Astuce supplémentaire: mangez une tranche d’orange, de citron ou de citron vert après avoir pris le fortifiant pour soulager la sensation de brûlure.
  3. Gargarisez-vous la bouche et avalez.
  4. Ne diluez pas dans de l’eau car cela réduirait l’effet.
  5. Prenez 1 cuillère à soupe chaque jour pour renforcer le système immunitaire et lutter contre le froid.
  6. Augmentez la quantité chaque jour jusqu’à atteindre une dose d’un verre à liqueur par jour.
  7. Si vous luttez contre une maladie ou une infection plus grave, prenez une cuillère à soupe du fortifiant 5-6 fois par jour.
  8. Il est sans danger pour les femmes enceintes et les enfants (utilisez de petites doses), parce que les ingrédients sont naturels et ne contiennent pas de toxines.

Les bienfaits pour la santé

L’ail est un antibiotique puissant avec une large gamme de bienfaits. Contrairement aux antibiotiques chimiques qui tuent des millions de bactéries dont votre corps a besoin, il n’a pour cible que les bactéries et micro-organismes pathogènes. L’ail stimule et augmente également la quantité de bactéries saines. C’est un agent antifongique puissant qui détruit tout antigène, agent pathogène, et micro-organismes pathogènes.

L’oignon est le plus proche parent de l’ail et il a une action similaire mais plus douce. Ensemble, ils créent un duo très puissant.

Le raifort est une plante puissante, efficace pour les affections des sinus et des poumons. Il ouvre les voies des sinus et stimule la circulation là où les rhumes et la grippe commencent habituellement, comme le diraient la plupart des médecins.

Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires puissantes et c’est un grand stimulant de la circulation.

Les piments sont les stimulants de la circulation les plus puissants.  Leurs propriétés antibiotiques n’agissent que là où les affections pathogènes résident.

Le curcuma est l’épice la plus parfaite, il nettoie les infections et réduit l’inflammation. Il bloque le développement du cancer et prévient la démence. Il est particulièrement utile pour ceux qui souffrent de douleurs articulaires.

Le vinaigre de cidre – Il doit y avoir quelque chose de très sain dans l’utilisation du vinaigre de cidre car le père de la médecine, Hippocrate, l’utilisait vers les années 400 avant JC du fait de ses propriétés curatives. Il est dit qu’il n’a utilisé que deux remèdes : le miel et le vinaigre de cidre. Le vinaigre de cidre est fabriqué à partir de pommes fraîches et mûres qui sont ensuite fermentées et passent par un processus rigoureux pour donner le produit final. Le vinaigre de cidre contient de la pectine, une fibre qui réduit le mauvais cholestérol et régularise la tension artérielle.

Les experts de la santé conviennent que les gens ont besoin de plus de calcium en vieillissant. Le vinaigre aide à l’extraction du calcium à partir d’aliments qui en contiennent, ce qui contribue au processus de maintien de la résistance osseuse. Une carence en potassium provoque une variété de problèmes, y compris la perte des cheveux, les ongles cassants et les dents fragiles, la sinusite et le nez qui coule. Le vinaigre de cidre est riche en potassium. Des études ont montré que les carences en potassium provoquaient une lenteur de la croissance.  Tous ces problèmes peuvent être évités si vous utilisez du vinaigre de cidre régulièrement. Le potassium supprime également les déchets toxiques de l’organisme.

Le bêta-carotène prévient les dommages causés par les radicaux libres, maintient la peau ferme et jeune. Le vinaigre de cidre est bon pour ceux qui veulent perdre du poids.

Il décompose la graisse, ce qui soutient un processus naturel de perte de poids. Le vinaigre de cidre contient de l’acide malique, efficace dans la lutte contre les infections fongiques et bactériennes. Cet acide dissout les dépôts d’acide urique qui se forment autour des articulations et soulage ainsi les douleurs articulaires. L’acide urique dissous est ensuite éliminé de l’organisme.

On croit que le vinaigre de cidre est utile dans le traitement de problèmes comme la constipation, les maux de tête, l’arthrite, la faiblesse osseuse, l’indigestion, l’hypercholestérolémie, la diarrhée, l’eczéma, l’irritation oculaire, la fatigue chronique, l’intoxication alimentaire légère, la perte de cheveux, l’hypertension artérielle, l’obésité, et de nombreux autres problèmes de santé.

Ce fortifiant est la meilleure combinaison pour lutter contre chacune de ces affections. Protégez votre santé en utilisant des antibiotiques naturels.

source// sante-nutrition