Etat d’Urgence decreté à Maroua: Les Cellules dormantes ne s’y attendaient pas

EXTREME NORD CMR

Après l’emoi et la douleur consécutifs au double attentats kamikaze perpetrés à Maroua le 25 Juillet dernier au lieu dit Pont-Vert dont le bilan est de 21 morts et 85 blessés, les autorités à travers la voix du Gouverneur de l’Extrême Nord montent d’un cran dans le resserrement sécuritaire et annoncent un état d’urgence.

Midjiyawa Bakary déclare  «Nous avons décidé que les bars seront fermés au plus tard à 18h, que les commerces ambulants ne seront plus autorisés, que les bailleurs doivent déclarer tous les locataires surtout les nouveaux qui occupent leurs maisons, qu’on va réduire au maximum les lieux de culte, qu’aucune moto ne sera plus autorisée à circuler avec trois personnes, qu’on va procéder à un bouclage systématique de la ville de jour comme de nuit les personnes suspectes et les enfants en divagation seront interpellés. Dans les lieux de forte concentration populaire comme les Marchés, on a demandé aux Maires et au Délégué du gouvernement de remettre sur pied, la police municipale qui doit faire son travail de contrôle à l’intérieur des marchés en synergie avec la police et la gendarme» a indiqué .

Il faut le rappeler que même si la piste Boko Haram semble être la plus crédible, ces différents attentats ne sont toujours pas revendiqués.  Ainsi, même si ces mesures semblent porter atteintes à certaines libertés fondamentales, elles sont appréciables à plus d’un titre notamment en ce qu’elles vont contribuées à déstabiliser  « les petites cellules dormantes » installées depuis un moment dans les quartiers en vue de semer la désolation parmi les populations par doses homéopathiques. Plus que jamais, les autorités publiques de quelque niveau que ce soit, les leaders d’opinion, les médias télé et radio doivent sensibiliser et communiquer sur les indices qui peuvent permettre d’identifier les kamikazes ou leurs « endoctrineurs-formateurs » qui certainement vont essayer de changer de lieu de résidence et de deplacer leur matériel. Le numero vert gratuit 1500 est ouvert et disponible.

Bon à savoir les attaques kamikazes survenues depuis le 12 juillet 2015 dans la région de l‘Extrême-nord Cameroun ont déjà fait au total 47 morts et 117 blessés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s