Uhuru KENYATTA a tort et tous les Africains qui imitent telles façons de faire

kenyatta uhuru

Voici ce que j’ai lu sur la page facebook de Uhuru Kenyatta, actuel president du kenya:

« Cet après midi (le 03 Mars 2015), Margaret et moi avions pris par à un événement marquant la commémoration de la journée Wangari Maathai de l’environnement Africain et la journée mondiale  de la vie sauvage au Parc National de Nairobi où j’ai aussi présidé à la destruction de 15 Tonnes d’ivoires illégales ».

IVOIRE BRULEE      IVOIRE BRULEE 2


Je vous dis straight que je m’insurge contre pareilles bêtises et je suis d’autant plus offusqué qu’elles viennent de l’esprit de certains noirs. Je n’ai pas besoin de vous dire que pareilles façons de faire ne sont que le résultat du suivisme inconscient d’actes que le colon effectuait et donc nous avons insidieusement intégrés.

Les raisons de mon courroux qui sera aussi le vôtre

De quoi est il question en réalité: de la destruction pure et simple de 15 tonnes d’ivoires. On connait les milliards  d’argent que pareilles quantités valent et je ne comprend donc pas comment le « nègre » se paye le « luxe » de jeter l’argent par la fenêtre? Les braconniers ont perdu; l’Etat et les pauvres qui en auront bénéficié pour un usage plus « légal » ont aussi perdu.

Ne soyons pas si peu intelligents mes frères: l’ivoire a bien une valeur marchande non? Si ces 15 tonnes étaient « légales », elles auraient donc été vendus? Je dis oui. Et donc qu’elle est la différence entre ces deux types d’ivoires: « illégales » et « légales »: il n’ y’a aucune différence. Ou si vous voulez, la différence se situe  plutôt dans l’esprit des hommes qui décident de brûler l’un et s’engagent à vendre l’autre car l’ivoire en lui même n’est pas au courant des lois.


Les pygmées sont devenus des hors là loi parce qu’ils vivent comme ils ont toujours vécu, wanda!

Je vois certains d’entre vous qui parlent de mesures en vue de sensibiliser les braconniers; laissez moi rire. depuis la nuit des temps, il y’a les braconniers; d’autres ne sont en réalité que les villageois qui — introduits brutalement dans la société capitaliste — ne peuvent survivre que grâce au système en vigueur en place: le commerce tout azimuts de tout et de rien en lieu et place du troc dans lequel ils ont vécus. Et qu’est c qu’ils peuvent commercialiser si ce n’est le fruit de leur chasse?

IVOIRE BRULEE 3    IVOIRE BRULEE 5


Avant de continuer, je fais un parallèle avec un post de Calixte Beyala qui s’insurgeait à juste titre sur une battue dans la forêt en vue d’exterminer les hommes — appelés sans doute braconniers, mais parmi lesquels se trouvent en réalité les peuples de forêts — pour disait on, lutter contre la chasse des espèces sauvages. On est où là. Une réalité est la suivante: les peuples des forêts ont toujours vécu de chasse. Aujourd’hui, au nom de la protection des espèces « menacées », — de la viande de brousse — appelons le chat chat, on veut tuer les HOMMES. Vous y comprenez quelque chose? Moi pas! Mais sérieusement, quel est le pays d’Afrique qui a recenser les espèces de la nature et à identifier des espèces qui seraient menacés et d’autres pas? La vérité c’est que cette répartition nous est aussi imposée.

Quand, l’occident a besoin de nos espèces menacées, il n’hésite pas à les déclassifier pour que l’exploitation soit « légale » et après selon leur convenance et leur agenda, il décident que telles espèces rentrent dans la catégories protégée. Rassurez vous, on est ni plus ni moins dans les appendices du neo colonialisme.


Ils poussent souvent le bouchon loin au point de « voler  » nos espèces et d’amener cher eux pour développer des centres de production d’argent appelés « Zoo » et autres. Personne ne trouve incongru et inhumain le fait de priver ces animaux de leur liberté et de les utiliser justement comme des « bêtes de somme » car être dans un Zoo à faire le clown n’est pas la vocation naturelle de ces animaux?

Pourquoi dans mon propos liminaire, je parlais de  » bêtise africaine »?

Seul l’Africain fait des choses incongrues et ne défend pas ses intérêts ou sa conception du monde. Apprécions ensemble si je suis dans l’erreur: la drogue et son deal n’est il pas illégal? N’avons nous pas assisté ces mêmes pays « donneurs de leçons » les rendre « légales  » pour disaient ils  » raison médicale et autres? La raison elle est ailleurs, vous le savez? Leur économie était en crise, elles ont voulu se renflouer grâce à ce qu’ils avaient souvent considérés comme « illégales » mais qui ont une valeur marchande évidente.

Par ailleurs, aucun de ces pays ne détruit les biens et autres avoirs des narco trafiquants: ils les utilisent et ou les vendent pour disent ils utiliser le prix de la vente à la « guerre » contre ces mêmes trafiquants.


Dites moi donc entre des IVOIRES et les produits illégaux vendus par l’occident comme la drogue, quels sont ceux qui doivent être « illégales » au sens de la protection de la société? La drogue bien sur! Plus encore, qu’est ce qui devrait être interdit parce que contre nature? le fait de priver les animaux de leur liberté en les gardant dans les Zoos.

Vous comprenez mon courroux au regard du geste de Uhuru KENYATTA qui en parle comme s’il avait restitué leurs défenses aux éléphants.

Si tu as l’Amour en toi, tu ne jetteras pas la nourriture qui peut nourrir quelqu’un qui est dans le besoin

Sérieusement, je pense que dans chaque acte qu’on pose, il faut se demander qu’est ce qu’on y gagne de bien pour l’intérêt  général, pour la promotion de la vie: le fait de brûler des Ivoires ne rend personne victorieux. Dites moi, en Europe encore récemment, les pays n’aidez t ‘ ils pas les immigrés pour un retour en Afrique en leur versant un paquet minimum en terme de somme d’argent? alors, pourquoi penser qu’on aurait pas pu convertir en « pair éducateurs » ces braconniers et autres peules riverains  qui ont vu dans la récolte des ivoires un moyen de nourrir leur famille. Vous me direz sans doute que ça ferez des émules, je vous répondrai aussi que l’immigration n’a pas cessé. Ainsi va la vie, ainsi va le monde, cela ne nous dédouane pas de posez des actes rationnels et réfléchis. Avant de traquer les braconniers, qu’avons nous fait de l’accompagnement nécessaire que ces peuples des forêts qui ne vivaient que de la chasse avait besoin? Et puis, on sait qui sont les véritables commanditaires, l’occident et le monde financier..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s