MENSONGE ET IMPUNITÉ ! CÔTE D’IVOIRE : la FRANCE doit RENDRE DES COMPTES sur le bombardement de Bouaké et le renversement de Laurent Gbagbo.

Archives d’Afrique

le monde à l'ENVERS

OUATTARA SARKOZY

Les éléments mettant en cause le plus haut niveau de l’État français dans l’opération qui provoqua la mort de neuf soldats français en 2004 s’accumulent. Les notes des conseillers de Jacques Chirac publiées ce mardi 24 février par le journal L’Humanité montrent aussi que pour l’Élysée, dès 2004, « la seule possibilité de renverser le président Gbagbo passe par les élections » . Ce n’est finalement qu’en avril 2011 que Laurent Gbagbo sera renversé et arrêté, justement à l’issue d’une parodie de processus électoral.

View original post 1 137 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s