Cameroun – France: Ce que Robichon s’est dite avant d’aller à la Marche du 28 Février où elle a été chassée

Il ne faut pas être dans le secret de nomination des ambassadeurs pour savoir que le choix des heureux élus est étroitement proportionnellement liée à l’importance du pays d’accueil et  la géostratégie du  pays qui accrédite. Partant de cette occurrence et, connaissant ce que le Cameroun est à la France dans son repositionnement en Afrique au Golf de Guinée, la nomination de Christine Robichon en 2013 comme ambassadrice au Cameroun s’apparentait comme la reconnaissance de sa compétence à préserver et relancer les intérêts de la France dans les environnements complexes. IL faut dire qu’elle revenait du Soudan.

Au regard de son activité en terre camerounaise depuis son accréditation–  déplacement dans les coins reculés du pays, visites d’ONG locales, prise de contact avec les populations et autres autorités locales villageoises — , il ne fait aucun doute qu’elle avait pour mission de « mettre le peuple camerounais » dans la poche de la France comme on aime dire au Cameroun.

MEDIAS MEDIAS


Paradoxalement, malgré ses « bonnes intentions », elle était toujours entrain de se justifier et de démentir aux yeux de l’opinion nationale camerounaise notamment sur la non implication de la France dans la lutte contre Boko Haram accusée par la rumeur d’être celle qui « arme » la nébuleuse. Il faut dire que certains faits de l’actualité ont souvent entretenus cette rumeur devenue peu à peu presque avérée.

 – En effet, cet aeronef avec une fausse immatriculation russe transportant des militaires français et transportant une quantité importante d’armes et de munitions sans documents justificatifs.

– Plus encore, deux jours avant les grands massacres macabres de Janvier 2015 au Nord du Cameroun, l’ambassade de France avait demandé à tous les français de quitter la zone alors même qu’au plus haut des kidnappings ( la famille Fournier, le prêtre…) et des massacres de la nebuleuse, pareille communiqué n’avait jamais été publiée.

– Et, dans la cinglante riposte du 12 janvier des forces de défense camerounaises, 08 combattants européens ont été arrêtés et il est dit que lors de sa visite au Cameroun le 21 Février dernier, Fabius aurait ordonné leur rapatriement rapide en France.

Vous comprenez que toute occasion était bonne pour la France de  se défaire de cette réputation et, pour Robichon, la marche du 28 Février 2015 en soutien aux forces de défense et de sécurité du Cameroun tombait à pic.

Marche 280215 Robichon humiliéeMarche 280215 Robichon humiliée

Elle allait aussi battre le pavé Yaoundéen a t elle sans aucun doute décidé et informé l’Elysée. Et, comptant sur l’émotion nègre, le calcul était simple: puisque le complexe du colonisé est toujours agissant insidieusement en eux, si l’opinion nationale camerounaise  » voit  » une vieille grand-mère comme moi avec ma peau toute flasque — genre cochon gratté albinos — sous le soleil marchant et scandant « Boko Haram tu ne nous peut pas », alors, ils auront pitié et  croiront que je dis  la vérité que la France ne connaît rien sur l’affaire ci.

Mal lui en a pris, En effet, on pouvait lire sur la page facebook d’Afrique Media qu’en voulant se joindre aux manifestement ce samedi matin,

 Elle (Robichon) a été abondamment huée par les manifestants qui ont ensuite entamé des slogans « Non à la France » en brandissant des pancartes de rejet de la France devant une ambassadrice médusée et embarrassée.

Marche 280215 Robichon humiliée   Marche 280215 Robichon humiliée

 Mme l’ambassadrice s’est dite surprise par la réaction des populations dont elle ne comprend pas le mépris envers la France.  Elle a due quitter prématurément sous forte escorte policière le Boulevard du 20 Mai où se tenait la manif.

Au regard de cette anecdote un tantinet banal, nul doute que c’est la France officielle qui a été huée en la personne de Robichon. Comme on dit, il faut être à la fois sourd muet et aveugle pour ne pas comprendre pareil message clair et sans équivoque.

Alors, Fabius qui avait tôt fait de dire que François Hollande se rendra très prochainement en visite  au Cameroun pour le grand bien du peuple camerounais doit se mordre les doigts car on ne peut pas être plus clair quant à son hostilité à une pareille visite.

En tout état de cause, il ne fait aucun doute que sur le plan diplomatique Robichon a touché le fonds et si jamais l’Elysée et le quai d’Orsay avaient de la suite dans les idées, le rappel et le remplacement de l’actuel ambassadrice de la France au Cameroun est la première étape du fastidieux projet de « redorage » de leur blason.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s