Cameroun: Le Peuple Camerounais en question; Une Plainte de Mr. Barthelemy! (Acte 2)

Par Bazou Batoula

biya et lopposition

Dans l’Acte 1 de cette série d’évasion dédiée, Mr. Barthelemy s’en prenait à l’Opposition Camerounaise qu’il accusait de n’être pas au niveau des enjeux et donc d’imposture et de lâcheté. Cette fois comme promis, il garde une dent au Peuple Camerounais. « Voilà un Peuple qui m’a transformé en tyran » accusa t-il devant le Juge.

Lorsqu’un ami me recommanda la lecture des 18 pages du Discours d’Etienne de la Boétie sur la Servitude Volontaire, texte gratuit sur le net et rédigé dans les années 1500, je paressai à me l’approprier. Mais depuis lors, je le relis encore et encore pour finir par comprendre qu’on se recommence le monde.

Je pars du principe qu’un pays est une Organisation telle une Entreprise qui a un but, une mission. Chaque membre de la population porte une part, détient une action de cette entreprise qu’est le Pays. Via un mécanisme (par exemple les élections), les actionnaires se choisissent un Directeur Général. Celui-ci peut se faire aider par des comités mis à sa disposition comme instruments pour réaliser la mission, celle que lui a confiée la très grande partie de ces actionnaires, j’ai nommé le Peuple. Celui à qui le DG doit rendre des comptes in fine.

En 1992, à la suite des élections fortement contestées, le DG entreprit d’étendre ses pouvoirs de manière bizarre et surtout de monter autour de lui de nouveaux « comités » dont lui seul avait les clés. Il décida aussi de modifier à sa guise tous les textes qui pourraient encore le mettre un quelconque jour en mal face à ses actionnaires principaux. Il voudra se faire plaisir constitutionnellement parlant. Et depuis lors, il en rajoute.

Et le Peuple dans tout ça ?

Il finit par céder à cette prise d’otage, à ce chantage d’une poignée d’hommes lancée à lui. Je crois que c’est à ce moment précis que le DG comprit qu’il dirigeait des poulets, pardon des moins que poulets. En réalité, lorsque la poule est égorgée sans civilité aucune, elle éclate sa bile de l’intérieur, comme pour dire « je meurs, mais ma chaire te sera amère. Tu ne me mangeras pas ». Que dire lorsque les objectifs du DG de KMER n’ont pas été atteints ? « Et bien, vous savez quoi Mr. le juge, ils m’ont renouvelé leur confiance 3 fois de suites, alors que moi-même je pensais qu’ils allaient me virer. Ils ont plutôt dit que j’avais bien travaillé ».

Ainsi, la valeur de l’action que possède chaque Camerounais dans la société KMER n’est pas la même pour tous. Ah que non ! Certains n’ont de Camerounais désormais que leur nom (faut-il encore en porter le bon). D’autres eux ont tout. Logiquement, ils ont tout pris à ceux qui ont perdu (principe des vases communiquant oblige). Le Peuple a organisé des motions de soutien. Lorsqu’étant à l’Université de Douala, on décriait tous les jours l’enseignement au rabais que le Régime nous servait, il fallait voir notre motivation à accepter en même temps les 5 000 Cfa qui nous étaient tendus pour aller remplir les urnes du parti des flammes (qui nous traumatisait). Objectivement, on devenait volontairement des asservis.

Le jour où les résultats chiffrés de l’entreprise KMER sont attendus, le DG ne se sent même plus concerné. Certains de ses chefs de comité ont validé plusieurs comptes annuels et 10 ans après, on vient dire au Peuple qu’ils étaient truqués. Il faut mettre certains en prison. Qui vient dire qu’ils étaient faux ? Et bien, c’est un autre comité que le DG a crée. Les propriétaires de l’entreprise ne s’en rendent peut être pas compte. Mais si les  conclusions du Contrôle Supérieur de l’Etat étaient aussi truquées ? Faudra t il créer un Contrôle Supra Supérieur pour auditer les comptes des précédents ? Que de folie si on s’expose !

Et le Peuple dans tout ça ?

Mr. Barthelemy a compris que son peuple avait choisi ses combats : Le Football, La Bière, Le Bikutsi. Surtout pas de bébé volé de Vanessa, ni de mort suspecte en prison du journaliste Bibi Ngota. Ne jamais s’interroger sur le rationnement de l’Eau et de l’Electricité dans nos villes. Plusieurs de ces dames bien habillées qui stoppent le taxi chaque matin sont en réalité sales en dedans car n’ont pas pris de bain depuis trois jours.Avec quelle eau ? Les sous vêtements de ces hommes en veste sont pintés de sueur. Avec quelle eau ? « Mr le juge, ce Peuple me dépasse ! Moi-même je ne sais pas jusqu’où il va descendre ! »  Accuse Mr. Barthelemy se plaignant de ses actionnaires qui ne lui fixent plus aucune limite! Le Peuple est-il devenu inconscient de son bien ? Où est son bon sens ?

Pour qu’un homme se laisse asservir, il faut deux choses : Soit qu’il soit contraint, soit qu’il soit trompé. Pas de chance ! Nous pouvons nous estimer heureux au Cameroun car au fil du temps, on a su attirer sur nous ces deux vecteurs. Pour une petite réunion, vous devez vous soumettre au goût du sous-préfet du coin. « La rencontre a été interdite pour trouble à l’ordre public ». Que dire des gardes à vue et des emprisonnements abusifs ? Les églises ont fait et font le reste du boulot de lavage de cerveau et de mise sous tutelle. Le Peuple de Mr. Barthelemy a laissé tout ça se déverser pas sur autrui, mais bien sur lui.

Voilà comment les Actionnaires Majoritaires d’une Entreprise appelée Cameroun ont laissé les pouvoirs dans la Société s’inverser. Aujourd’hui, les DG’s en ont fait leur propriété. Ce n’est plus à eux de rendre des comptes au Peuple, mais c’est au Peuple de leur rendre des comptes. Ne crions donc plus, chaque Entreprise a les DG‘s qu’elle se donne. Chaque Peuple a les Dirigeants qu’il mérite.

Dans l’Acte 3 de cette série, Mr Barthelemy enverra la Diaspora Camerounaise à la Barre.

http://amizaprod.com/plainte-peuple-camerounais/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s