CANAL + ACCUSE LA CAF d’entretenir la Corruption à l’occasion de la CAN 2015

100% DE DIFFUSION SUR LA CAN 2015 POUR SE FAIRE DE L’ARGENT ET CONTINUER LA PROPAGANDE SUR UNE AFRIQUE DES ÉCHECS ET DE LA CORRUPTION: VIVE  » CHARLIE! « 

On a rarement vu autant de  zèle  de la part des journalistes d’un groupe média notamment le groupe média français CANAL + de bien faire leur travail qu’à l’occasion de cette Coupe d’Afrique des Nations 2015.

En effet pas une minute ne passe depuis le match de quart de final ayant opposé la Guinée Equatoriale à la Tunisie sans que les « journalistes » de ce groupe média, — toutes émissions sportives confondues– ne passent en bouclent les ralentis de l’action ayant occasionné le penalty sifflé par l’arbitre mauricien en faveur de la Guinée Equatoriale.

Il faut le dire c’est après plusieurs ralentis passés sur plusieurs angles que le téléspectateur lambda peut se dire que l’arbitre pouvait ne pas siffler le penalty querellé. Mais les journalistes de ce media n’en démordent pas: ils signent et persistent qu’il n’ya pas de penalty et que la decision de l’arbitre de l’accorder à la Guinée Equatoriale ne s’explique que par le pot de vin qui lui a été versé.

Hier à l’issue de la demi finale ayant opposé la Côte d’Ivoire à la RDC, la bande à Hervé Mathoux, Philippe Doucet et Patrick MBOMA, dans leur émission « VIVA AFRICA »  a rejoué la scène du penalty en question.

CAN 2015 Phil Darwin et l'arbitrage

En effet, il s’est agi d’un « sketche » en direct où on voit un arbitre qui entre sur scène, essaye d’expliquer le bien fondé du penalty que lui même reconnaît contestable et reçoit plusieurs liasses d’euros qu’il empoche.  Il reçoit par la suite un coup de fil où il est question de la demi finale « Ghana – Guinée Equatoriale » pour lequel on lui remet en fin de conversation une mallette d’argent.

A première vue ça paraît banal, mais ne dit on pas qu’une image vaut plusieurs mots? Il est pour le moins curieux de voir ces « journalistes » entretenir cette campagne de dénigrement de la respectabilité de la CAF, du fair play sportif, arbitral et financier  à l’occasion de cette CAN 2015.

Je ne sais pas ce qui les choque le plus:

– Le fait de voir le Zalang National de  Guinée Equatoriale qui a commencé poussivement ce tournoi et puis est progressivement montée en puissance ou

– Le fait pour cette même Guinée Equatoriale du Président OBIANG d’avoir sauver l’honneur de la CAF et de l’Afrique en acceptant à moins d’un mois et demi d’organiser le tournoi footballistique phare du continent africain après que le Maroc défendu mordicus par Michel PLATINI ait répondu aux abonnés absents.

Quel qu’en soit les cas, l’Afrique n’a pas de leçons à recevoir de « journaleux » issus des pays où la corruption et le trucage des matches sont systématisés. On a en mémoire la très contestée attribution de la coupe du monde 2022 au Qatar où le trafic d’influence de la France au plus haut sommet de l’Etat est évoqué: PLATINI ET SARKOZY étant indexés comme étant les maîtres « corrupteurs et intrigants ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s