Stp Mon DIEU diminue un peu l’Intelligence des Camerounais en 2015

 Certainement les générations 90 ne l’ont pas vraiment ou beaucoup connus et vécus ces moments de l’enfance passés pendant les Vacances ensemble avec tous les autres jeunes de la famille– cousins, nièces, neveux, demi frères et sœurs, oncles tantes… Au nombre des évènements qui meublaient ces moments, il y’ avait les histoires qui étaient racontées en dialecte par certains jeunes, pour la plupart vivant ou ayant vécus au village. Ils étaient communément appelés « villageois » comme pour se moquer d’eux et pourtant on était si scotché à leurs lèvres. Ils nous apprenaient plein de choses et expressions en patois, oh quelle époque!

Toutefois, j’évoque cette période moins pour la joie et la bonne humeur qui s’y dégageaient que pour une phrase chargée d’enseignement qui est restée et reste toujours gravée dans ma mémoire: « Être sage que le Chef ». Oui dans ces contes-là, il y avait toujours un acteur, un héros qui était le plus sage, plus sage même que le CHEF supposé omniscient. Jusqu’ici si vous me suivez, allons-y, je vais vous dire pourquoi je prie le SEIGNEUR » de diminuer  un peu l’Intelligence des Camerounais en 2015.

Comme beaucoup d’entre vous, d’entre nous camerounais, je suis dans la mesure de mon temps libre, actif dans plus d’un groupe sur les réseaux sociaux. Il y a des groupes connus pour l’hyper activisme de ses membres à tel point que la quasi majorité des posts sont commentés abondamment. Ce qui est frappant c’est l’étonnement qui m’anime quand je parcoure en lisant les commentaires des uns et des autres très souvent loin du sujet du post. Très souvent, sans avoir lu l’article en lui-même, les gens ont déjà deviné le contenu, souvent la connaissance du posteur les suffit à ranger le post du côté des pro ou des anti; et comme vous n’êtes pas du même bord (politique, religieux, ethnique…), alors, c’est la critique assurée. On ne veut même pas questionner la pertinence du sujet traité ou des propositions avancées. On ne veut même pas ouvrir son intelligence à un raisonnement sain et dénué d’à priori. Non c’est l’opposition pour l’opposition, la critique pour la critique. A ce jeu, les Camerounais sont CHAMPIONS. C’est la faute à leur Intelligence, je pense! Oui reconnaissons-le, les Camerounais sont très intelligents; tellement intelligents que chacun pense détenir la VÉRITÉ.

Je parcours des groupes d’autres nationalités mes frères et croyez-moi, la critique et l’opposition oiseuse et stérile n’y est pas aussi pléthorique et consternante. Sur tous les sujets, le Camerounais quel que soit son niveau d’instruction, peu importe qu’il ait fait des études dans le domaine traité ou pas, il va discuter jusqu’ààààà, il va te donner son point de vue qui ne se résume qu’au rejet de ce que tu dis. Comme disent les Anglophones, no matter what you say, he already knows the answer and the right way to solve the problem. Touchons du doigt la réalité en nous intéressant à deux des gros sujets de « débattement » des Camerounais notamment la politique, le football.

Prenons le football par exemple; Chaque Camerounais, qu’il soit journaliste, ben skinneur, pousseur, cadre d’entreprise, ménagère, buyam sellam,  est un coach en puissance et peut te dire pourquoi tel joueur ne devait pas être aligné par le coach, quel doit être le meilleur classement pour gagner tel ou tel match. Il est aussi sérieux que l’était le Comité de Normalisation de la Fécafoot du Prof OWONA, qui a réussi l’exploit de ne retenir qu’une seule candidature, celle de Tombi A Roko pour l’élection à la présidence de la Fécafoot après avoir invalidé toutes les autres exactement comme du temps de IYA MOHAMED.

Faisons une incursion dans la politique: Au même moment où certains comme CHIROMA et FAME NDONGO — pour ne citer que ces deux ci– te disent que le Cameroun sans le mari de la « wolowoss » –paraphrasant Patrice NGANANG, quelle incongruité, beuurkk ! on ne parle pas comme ça, moi je préfère plutôt la Chantou National — est inconcevable, d’autres te jurent que le père du « Libéralisme communautaire » est responsable de tous nos maux en ce qu’il aurait tout « libéralisé en abandonnant le pays à la merci de la providence »: Tous sont aussi sérieux que l’étaient Samuel Eto’o et sa bande à lions lorsqu’ils ont refusé de recevoir le drapeau national des mains du PM YANG au stade Fandena lors du match d’ au-revoir et de communion des lions indomptables avec le peuple Camerounais avant le départ pour la Coupe du monde Brésil 2014. Quelque serait l’action positive de BIYA, ils ne savent que dire « BIYA must go »; jamais un satisfecit, même circonstanciel: tout doit être noir et critiqué quand ça vient du régime en place. Ils ont transformé l’inauguration du pont Henri Konan Bedié en Côte d’Ivoire en argument de l’excellence managériale de Ouattara. Parallèlement,  au Cameroun, quand tu parles des réalisations 1000 fois plus porteuses d’opportunités comme les ports de Kribi, de Limbé, comme les barrages  ou même la construction de l’autoroute Douala-Yaoundé, tu vois les chantres de l’opposition oiseuses » te dirent que c’est rien, que le pays ne devrait plus être à ce stade: soit! Mais est-ce que ça doit empêcher de féliciter et de reconnaître les choses positives qui se font ou qui commencent à se faire? Même Boko Haram est inventée et entretenue par le locataire d’Etoudi pour ne pas remettre les clefs de l’appartement au bailleur! Si ce n’est pas le « Over sens » comme le chantait LAPIRO de regretté mémoire, alors, je suis perdu.

Les Camerounais sont trop intelligents, je vous assure et ça ce n’est pas bon pour un pays qui a besoin de se développer si tant est que le leader qu’il s’agisse de BIYA aujourd’hui, de KAMTO, MEBE NGO, FOMUYOH, MARAFA, NJONGA demain a besoin que toutes les parties prenantes accompagnent sa dynamique. Oui, la critique aujourd’hui c’est qu’on ne voit pas clairement le cap défini par BIYA et que ça fait 33 ans que ça dure, demain serez vous prêts à suivre les autres, à les laisser les coudées franches comme l’ont fait ou le font certains peuples à l’instar du peuple de Chine quand Mao Tse Toung avec Le petit livre rouge montrait le cap? J’en doute fortement, le « OVER SENS » est la chose qui empêche les camerounais de s’entendre, de taire leurs querelles, leurs mésententes pour parler d’une seule et même voix. Oui je commence à me dire que si bon nombre de Camerounais étaient encore bien analphabètes à l’image de certaines populations ici en Afrique, on sera très développé, matériellement parlant, à l’image de la Guinée Équatoriale. Peut-être je dis n’importe quoi mais notre intelligence autant qu’elle est un gros, sinon l’atout majeure qui nous différencie et nous distingue de par le monde, est d’une certaine façon notre gros HANDICAP.

Ainsi, comme je suis Camerounais à l’instar de beaucoup qui me lisent, je sais que personne ne va m’entendre car je nous connais chacun plus sage que le CHEF des contes qu’on nous narrez dans notre enfance. Chaque fois que tu dis quelque chose à un camerounais, son intelligence se met tout de suite en alerte et elle cherche le piège, l’intrus ; Ne dit-on pas que les surdoués ne résolvent jamais les équations comme le commun des mortels justement parce qu’ils trouvent la méthode usuel trop évidente, trop facile et qu’elle pourrait cacher un piège ? Une des anecdotes les plus répandues sur les camerounais n’est-elle pas le fait pour eux de répondre à une question par une autre ? Alors, je vais prier en espérant que Dieu entende ma prière et diminue l’intelligence des Camerounais même si je reconnais quand même que c’est ce « OVER SENS » qui fait que personne ne peut venir de l’extérieur manipuler les camerounais pour qu’ils collpase eux-mêmes leur pays comme j’entendais ces derniers jours-ci avec les « appels à la marche tous azimuts au nom du CHANGEMENT inconditionnel ».

Mon souhait de voir DIEU diminuer l’intelligence des Camers, vous l’avez compris, est un peu ironique car en réalité, l’Intelligence des Camerounais est leur plus grand atout et le développement du Cameroun ne sera amazing que lorsque le plus INTELLIGENT se comportera parfois comme le « con qui est trop bon » en allant vers les autres, même s’il pense avoir raison car comme a dit JESUS CHRIST «  Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre ».

Publicités

5 commentaires sur “Stp Mon DIEU diminue un peu l’Intelligence des Camerounais en 2015

    • merci tchankai! mais tu l’as sans doute compris c’est une sorte de plaidoyer que je fais afin qu’on baisse un peu la pédale dans la critique systématique observée ça et là sur tous les sujets au Cameroun

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s