Ma lettre à Paul BIYA pour qu’il annule le projet d’Augmentation des Prix des Boissons alcoolisées

Monsieur le Président,

Je ne sais pas si vous êtes au courant! Il paraît que d’ici le 1er Janvier 2015, les prix des boissons alcoolisées appelés communément au Cameroun « Jong »  « séparante » vont augmentées. Les petits pamphlets qui circulent sur les réseaux sociaux révèlent des augmentations non négligeables. Comment pouvez vous laisser pareille chose vouloir se produire alors que depuis 2008 après les émeutes de la faim dont on espérait être la fin des difficultés à bien manger et surtout à boire  à volonté nos « bierral », on entend pareille incongruité. Voilà que ceux qui ne veulent pas qu’on vous élise en 2018 sont en train de ourdir un plan machiavélique derrière votre dos à l’image des amis qui « tappent dos »  sans vergogne juste pour que le peuple se lance dans la rue vrai vrai!! Vous savez pourtant le rôle quasi crucial de cet « elixir » dans la consécration de la stabilité sociale, que dis je de la Paix au mboa, un des arguments sinon le seul que les chantres et griots de « vos bonnes performances » n’hésitent pas à lâcher pour justifier les incessants appels du « peuple » pour votre présidence à vie.

Excellence Paul Barthélemy Biya Biwondo, qu’est ce qui se passe encore?

Sérieusement, je vous demande si vous savez ce que celà implique? N’avez vous pas dansé avec Chantou sur cet air de Lady Ponce  » Le Ventre et le bas Ventre » résumant à lui seul ce qui rend heureux les HOMMES camers?  Avec les temps difficiles les filles ne nous compliquaient plus la vie : un poisson braisé et une bière  suffisaient pour l’attirer dans ton lit. Voilà qu’on va réfléchir à deux fois maintenant. Pourquoi est ce que vous voulez laisser que nos vie deviennent plus difficile; Une bière, Une baise et on est heureux au Cameroun, vous le savez pourtant! A moins que…non c’est pas possible!!!

Oui à moins que… A moins que quoi? Même si c’est pour enrichir les industries brassicoles toujours avides de gros gains, je ne peux pas comprendre cette augmentation! Quel argent n’ont ils pas? Est ce que vous savez ce que les gens disent de votre gouvernement à longueur de journée sur les réseaux sociaux et partout pour expliquer le fait qu’il y a un bar tous les 20 m au pays? Je ne suis pas fan de Kongossa, mais pour ceci, je ne vais pas me gêner!

On dit que c’est intentionnel que le peuple Camerounais s’est vu ouvert à la consommation tout azimuts de l’alcool car il faut l’empêcher à tous les coups d’être lucide et donc de s’intéresser à la politique sinon il  va voir que votre gouvernement n’est pas à la hauteur du potentiel du pays. Les  » Afro et Camer pessimistes » se sont mêmes spécialisés dans un jeu malsain et ignoble pour ternir votre image: Prendre des photos d’une bande de jeunes attablés devant plusieurs bouteilles de bières et les partager sur les réseaux sociaux non sans les accompagner des messages du genre

 » la jeunesse camerounaise, une jeunesse perdue »,  » Paul Biya a rendu soûlard les Camerounais »,  » Comment peut on être émergent avec des jeunes qui boivent à longueur de journée? ».

Oui Monsieur le Président je vous assure, rien que des images. Ailleurs, on appelle ça des « clichés ». et ça devient des « idées reçues » pour les étrangers qui ne se gênent pas pour entretenir ces schemes négatifs. Je me demande qui de la bière ou de la drogue est plus nocive pour la santé et le dynamisme d’une jeunesse; je le dis parce qu’ailleurs, on est allé même jusqu’à légaliser la consommation des stupéfiants non sans expliquer  combien le bien être de certains malades en dépend alors qu’en réalité les gars veulent soutenir leurs économies en panne de croissance en coupant sous le nez l’argent aux trafiquants. Je ne vous dis pas ça parce que j’approuve mais juste parce que je suis courroucé de voir des africains par des simples images entretenir une vision fausse et méprisante de sa jeunesse. Ailleurs, la consommation de la bière est vue comme quelque chose de culturel, laissez moi wanda! Oui, en Allemagne, il ya même une journée dédiée à la bière et nous ici on est fan de leur verre de 1 L. Je ne vois jamais sur les médias mainstream des images négatives de la jeunesse de l’Ouest en dehors de celles des immigrés, véritables souffres douleurs, objets, sujets et causes de tous les maux; ça ne me fait pas rire, Monsieur le Président car je vis au pays et la jeunesse Camerounaise, moi je la côtoie au quotidien.

Il faut voir les jeunes Camers qu’ils soient travailleurs de bureau, techniciens, benskinneurs, call boxeurs, buyam sellam, vendeurs à pied, tacleurs aux marchés Nkouloulon, Central, Sandaga, Mfoundi, Mokolo et ailleurs se lever chaque jour très tôt parce qu’ils veulent être acteur de leur destin. Ils sont pour d’autres promoteurs de PME et sont tous décidés à rendre leur vie et celle de leur famille « émergente » malgré les tracasseries quotidiennes de certains fonctionnaires zélés. Qu’est ce qu’il y’a de mal que le soir venu les gars se partagent une, deux bières, voire quelques casiers. Savez vous pourquoi la diaspora camerounaise aime rentrer au pays quand elle le peut, c’est justement pour partager des moments pareils, véritables « destresseurs« . IEt en ce sens, il fait bon vivre au pays dis donc! Il ne faut pas confondre let melanger les genres; Retard dans le développement n’est pas lié à la consommation de la bière. Qu’on ne nous prenne pas pour des « mboutoukou ». C’est ailleurs qu’il faut chercher les raisons et à ce sujet je dis que:

Les retards du Cameroun et les possibles talons d’Achille de votre « Plan d’urgence »  sont à chercher chez notre– je veux dire– votre classe dirigeante vieillissante pour la quasi majorité. Il ne faut pas être allé à l’école pour savoir qu’un vieillard fait plus de cauchemars que de rêves. Votre Émergence 2035 a besoin de gens qui rêvent pour eux même d’abord; l’innovation et la créativité commencent toujours par des idées.

Vous comprenez que si cette augmentation des prix est voulue par vous ça sera un véritable coup de massue contre les « Camerpessimistes ».Je le dis parce qu’il est clair que le nombre de bières va diminuer des tables sauf, bien sûr, sur celles des mecs de la diaspora, des footballeurs professionnels et des « agresseurs, braqueurs, bandits qu’ils soient en col blanc ou artisan de la lame de razoir » qui aiment nous en mettre plein la vue dans les snack et autres boîtes de nuit. Les derniers dépensent sans compter car le soleil « ne leur manque pas de respect » quand ils « taxent » les honnêtes citoyens tandis que les premiers viennent se « venger » au pays du dur labeur qu’ils endurent au pays des blancs pour gagner leur euros.

Alors si jamais vous êtes à l’initiative de ce projet d’augmentation des prix, je vous dis un seul mot: « continuez ». Car ça voudrait dire que vous aussi vous voulez que les camers diminuent la bière comme si « sentant votre départ prochain », vous avez compris que le pays a besoin d’une jeunesse moins encline à être disciple de Bacchus car si on veut atteindre votre fameux point G– enfin, je veux juste être poétique en faisant un clin d’œil à l’orgasme féminin souvent inaccessible à cause peut être de l’emplacement « nonfixe »– on peut considérer que 2035 que vous avez prononcé est en même temps le but et le trajet: D’ici là donc chaque Camer doit vivre son émergence déjà au niveau de son quotidien et cette augmentation des prix peut contribuer à diminuer nos dépenses futiles et permettre l’achat d’un cahier pour l’enfant ou bien des Bifaga pour la popote du soir.

Au delà de tout ce que je vous ai dit, il me plaît quand même de vous rappeler que la politique de « deux poids deux mesures » est contreproductive et non équitable car si on a décidé d’alléger nos dépenses et donc d’ameliorer nos conditions de vie, il faut qu’il y ait une application générale et impersonnelle sur tous les produits de « premières nécessité », « premières consommation »–appelez comme vous voulez– et la bière en fait partie. Je pense qu’il faut annuler cette augmentation et j’espère que les associations de défenses des intérêts des consommateurs seront cohérentes avec leur activisme en dénonçant pareille augmentation.

Humblement, Un citoyen amoureux de son pays,

Paul Kem (kpf)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s